“Il n’y a pas eu d’omission”

Dans ce deuxième extrait d’interview, le Maire de Genthod répond aux sérieuses réserves de la Cour des Comptes sur la raison évoquée pour justifier le fait de ne pas avoir informé l’un de ses adjoints de la fraude.

error: Contenu protégé !