FC Versoix – Saison 2022-2023

Mené deux fois durant la rencontre, le FC Versoix a trouvé les ressources nécessaires pour décrocher le match nul en fin de match face au leader, le FC Kosova. Résumé.

 

FC Kosova

FC Versoix

Le match dans son intégralité

Le FC Versoix a montré une grande force de caractère aujourd’hui. Les Bleus ont en effet su revenir au score à deux reprises pour décrocher le nul (3-3) face au leader. Le FC Kosova à quant a lui pratiqué un très bon football et a tout fait pour décrocher les trois points. Les rouges et noirs restent leader du championnat, le FC Versoix est désormais cinquième. Sur les six rencontres du week-end, quatre d’entre elles se sont soldées par un nul. Satigny a décroché son premier point. Aïre-le-Lignon est désormais la seule formation lanterne rouge.

La cinquième journée

Les Bleus l’ont emporté 4 à 0, ce dimanche, sur le terrain de leur adversaire. Ils sont quatrièmes au classement

 

Avec cette nouvelle victoire sans appel (la deuxième), le FCV grimpe à la quatrième place du classement de 2ème ligue. Le club se situe à cinq longueurs de leur futur adversaire, le FC Kosova qui effectue un sans-faute depuis le début du championnat. La rencontre de dimanche prochain s’annonce passionnante.

Les Bleus concèdent le match nul sur leur terrain, mais grimpent de deux places au classement. Ils sont désormais sixièmes. Résumé de la rencontre

 

En concédant le match nul sur son terrain, après avoir mené jusqu’à la… 89ème minute, les Bleus ne remportent finalement qu’un point lors de cette troisième journée de championnat. Le FC Versoix gagne malgré tout deux rangs au classement de deuxième ligue et se situe désormais à la sixième place.
Aïre-le-Lignon et Satigny, n’ont toujours pas marqué le moindre point. A la différence de Kosova, qui est désormais la seule équipe à être invaincue. Cette formation sera d’ailleurs le prochain adversaire des Bleus à domicile, le 2 octobre prochain.

Les Bleus décrochent leur première victoire de la saison sur le score sans appel de 5 à 2. Résumé de la rencontre.

FC Champel

FC Versoix

Le point après la deuxième journée de championnat de 2ème ligue.

Après une défaite lors de la première journée de championnat, Versoix a donc réagi comme il le fallait par rapport à Champel en s’imposant, dimanche, devant son public, sur le score de 5 à 2. Les Bleus occupent désormais la 8ème place du classement. Deux formations n’ont encore remporté aucun point, il s’agit de Satigny et d’Aïre-le-Lignon. A l’inverse, Kosova et Vernier restent invaincus. Versoix accueillera justement le FC Vernier, dimanche, au stade municipal, pour le compte de la troisième journée de championnat.

Avant le premier match à domicile du FC Versoix (dimanche, à 11h00, contre Champel), le président du club revient sur les changements intervenus concernant la première équipe. Il présente également les objectifs fixés par le comité : jouer la carte locale pour construire une équipe solide. 

Après les départs de l’entraîneur Thierno Bah et du directeur sportif des actifs Simon Pidancet, la première équipe a-t-elle subi d’autres changements ?  
«Le changement majeur réside dans le renouvellement du staff et des entraîneurs. Après avoir eu vent de notre volonté de « changement de dynamique » au sein de l’équipe première lors de la précédente saison, nous avons reçu plusieurs propositions et notamment celle du tandem Sergio Carmo & Mergim Ferati.
Ce binôme a immédiatement convaincu le comité, car son projet était en phase avec le nôtre. A savoir, valoriser la formation au FC Versoix en promouvant le plus possible les joueurs formés au club. Bien entendu, cela ne signifie pas que les autres joueurs, formés ailleurs, doivent en être exclus. Au contraire, l’expérience et la qualité externes sont également les bienvenues dans l’équipe. 
Mergim étant lui-même un enfant du FC Versoix et Sergio ayant entraîné notre première équipe avec, à son actif, une montée de ligue, l’idée était très séduisante et a généré l’enthousiasme du comité.»

 

 Un processus de transmission et de « filiation »

 

À quoi ressemble la première équipe ?
«Elle est plus jeune. Certes, il y a eu beaucoup de départs, mais aussi de nombreuses arrivées de joueurs formés à Versoix, souhaitant relever ce défi un peu fou avec nous. En réalité, tous les nouveaux venus ont été formés à Versoix. Certains ont joué dans des ligues supérieures, pour d’autres, ils font le grand saut passant du monde des juniors à celui des actifs. Ils ont sont tous un point commun : ils adhèrent au projet.»

 

Lors des dernières saisons, le FCV a raté de peu son passage en deuxième ligue inter. Fixez-vous toujours la montée comme objectif ?
«Non. Cette année, nous visons le milieu de classement. Nous voulons préparer une future première équipe solide. C’est une construction plutôt qu’un achèvement. Le pari est audacieux puisqu’il intègre presque exclusivement des jeunes formés au club. Le but de notre démarche est avant tout de valoriser la formation. Cette équipe est composée de très jeunes joueurs dont certains ont encore l’âge d’évoluer en première année de juniors A. C’est leur premier contact avec le monde des actifs.
On reproche suffisamment aux clubs professionnels alentours de ne pas puiser suffisamment dans le vivier local. En tant que club amateur, nous nous devons de jouer la carte locale et versoisienne. Pas exclusivement, bien évidemment. Mais en définitive, les premières équipes des clubs amateurs ne doivent-elles pas être, au moins en grande partie, le résultat direct de la formation du club qu’elles représentent ? Le parachèvement du travail accompli en amont, dans les classes juniors? C’est ce que je pense. «

 

«Je suis persuadé
que la formule sera gagnante pour tous»


Une bonne formation se traduira nécessairement par une première équipe solide et investie. Il faut faire en sorte que les jeunes du club puissent se projeter dans la première équipe ; il faut qu’un processus de transmission et de « filiation » s’opère entre les joueurs de la première et les plus jeunes. Pour ce faire, il faut évidemment que notre formation soit à la hauteur de ce défi.
Cette politique passera certainement par des moments de doute et des résultats sportifs décevants, des phases difficiles et des remises en question de nos choix par de nombreuses personnes, mais à moyen et long terme, je reste persuadé que la formule sera gagnante pour tous.»

 

 

Qu’en est-il des autres équipes du club ?
« Il y a toute une série d’informations, mais dans le contexte de cette interview, je crois qu’il est important de mentionner notre projet Team-Léman qui est le résultat du regroupement des juniors les plus performants des clubs de FC Versoix et de FC Collex-Bossy. 
Ce regroupement est une aubaine puisqu’il permet aux jeunes souhaitant pratiquer un football compétitif de jouer à un très bon niveau. L’année passée s’est notamment soldée par un superbe palmarès pour les équipes du Team-Léman. Nos juniors C Inter ont non seulement gagné le championnat inter régional regroupant Genève, Fribourg, Vaud et Jura, mais, après avoir participé aux finales suisses, ont terminé deuxième du pays. Les juniors B du Team-Léman ont, eux, gagnés la coupe genevoise et participé aux finales romandes. Tous nos efforts investis dans la formation sont en train de payer par le biais de ce groupement. Gageons que la plupart des joueurs du Team formeront notre première équipe d’ici très peu de temps.»

1ère journée de championnat

Versoix défait à City

Les Bleus se sont inclinés 5 à 0.

Le FCV a donc débuté la saison de deuxième ligue par un revers à City. Les Bleus auront la lourde tâche d’inverser la tendance la semaine prochaine à domicile face à Champel, formation qui, elle, s’est imposée sur le même score contre Perly-Certoux. Vernier, qui avait très bien terminé la précédente saison a gagné à Satigny, Meyrin s’est imposé 4 – 2 face à Carouge 2. Kosova a pris le dessus sur Aïre-le-Lignon 3 – 2 et le Rapid Jonction Bosna a dominé le CS Italien 2.

Diaporama

Facebook Comments
error: Contenu protégé !