Alexandre Moraga : «Nous visons le milieu de classement»

Avant le premier match à domicile du FC Versoix (dimanche, à 11h00, contre Champel), le président du club revient sur les changements intervenus concernant la première équipe. Il présente également les objectifs fixés par le comité : jouer la carte locale pour construire une équipe solide. 

Alexandre Moraga, président du FC Versoix.

Après les départs de l’entraîneur Thierno Bah et du directeur sportif des actifs Simon Pidancet, la première équipe a-t-elle subi d’autres changements ?  
«Le changement majeur réside dans le renouvellement du staff et des entraîneurs. Après avoir eu vent de notre volonté de « changement de dynamique » au sein de l’équipe première lors de la précédente saison, nous avons reçu plusieurs propositions et notamment celle du tandem Sergio Carmo & Mergim Ferati.
Ce binôme a immédiatement convaincu le comité, car son projet était en phase avec le nôtre. A savoir, valoriser la formation au FC Versoix en promouvant le plus possible les joueurs formés au club. Bien entendu, cela ne signifie pas que les autres joueurs, formés ailleurs, doivent en être exclus. Au contraire, l’expérience et la qualité externes sont également les bienvenues dans l’équipe. 
Mergim étant lui-même un enfant du FC Versoix et Sergio ayant entraîné notre première équipe avec, à son actif, une montée de ligue, l’idée était très séduisante et a généré l’enthousiasme du comité.»

 Un processus de transmission et de « filiation »

À quoi ressemble la première équipe ?
«Elle est plus jeune. Certes, il y a eu beaucoup de départs, mais aussi de nombreuses arrivées de joueurs formés à Versoix, souhaitant relever ce défi un peu fou avec nous. En réalité, tous les nouveaux venus ont été formés à Versoix. Certains ont joué dans des ligues supérieures, pour d’autres, ils font le grand saut passant du monde des juniors à celui des actifs. Ils ont sont tous un point commun : ils adhèrent au projet.»

Lors des dernières saisons, le FCV a raté de peu son passage en deuxième ligue inter. Fixez-vous toujours la montée comme objectif ?
«Non. Cette année, nous visons le milieu de classement. Nous voulons préparer une future première équipe solide. C’est une construction plutôt qu’un achèvement. Le pari est audacieux puisqu’il intègre presque exclusivement des jeunes formés au club. Le but de notre démarche est avant tout de valoriser la formation. Cette équipe est composée de très jeunes joueurs dont certains ont encore l’âge d’évoluer en première année de juniors A. C’est leur premier contact avec le monde des actifs.
On reproche suffisamment aux clubs professionnels alentours de ne pas puiser suffisamment dans le vivier local. En tant que club amateur, nous nous devons de jouer la carte locale et versoisienne. Pas exclusivement, bien évidemment. Mais en définitive, les premières équipes des clubs amateurs ne doivent-elles pas être, au moins en grande partie, le résultat direct de la formation du club qu’elles représentent ? Le parachèvement du travail accompli en amont, dans les classes juniors? C’est ce que je pense. «

«Je suis persuadé
que la formule sera gagnante pour tous»


Une bonne formation se traduira nécessairement par une première équipe solide et investie. Il faut faire en sorte que les jeunes du club puissent se projeter dans la première équipe ; il faut qu’un processus de transmission et de « filiation » s’opère entre les joueurs de la première et les plus jeunes. Pour ce faire, il faut évidemment que notre formation soit à la hauteur de ce défi.
Cette politique passera certainement par des moments de doute et des résultats sportifs décevants, des phases difficiles et des remises en question de nos choix par de nombreuses personnes, mais à moyen et long terme, je reste persuadé que la formule sera gagnante pour tous.»

 

 

Qu’en est-il des autres équipes du club ?
« Il y a toute une série d’informations, mais dans le contexte de cette interview, je crois qu’il est important de mentionner notre projet Team-Léman qui est le résultat du regroupement des juniors les plus performants des clubs de FC Versoix et de FC Collex-Bossy. 
Ce regroupement est une aubaine puisqu’il permet aux jeunes souhaitant pratiquer un football compétitif de jouer à un très bon niveau. L’année passée s’est notamment soldée par un superbe palmarès pour les équipes du Team-Léman. Nos juniors C Inter ont non seulement gagné le championnat inter régional regroupant Genève, Fribourg, Vaud et Jura, mais, après avoir participé aux finales suisses, ont terminé deuxième du pays. Les juniors B du Team-Léman ont, eux, gagnés la coupe genevoise et participé aux finales romandes. Tous nos efforts investis dans la formation sont en train de payer par le biais de ce groupement. Gageons que la plupart des joueurs du Team formeront notre première équipe d’ici très peu de temps.»

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Contenu protégé !