samedi, avril 13, 2024

Elan de solidarité à Versoix après le séisme en Turquie et en Syrie

La collecte a dépassé toutes les attentes.

Le séisme survenu lundi dernier en Turquie et en Syrie a fait plus de 35 000 morts. Alors que l’aide internationale s’active pour venir en aide à la population, de nombreux actes de solidarité ont eu lieu à travers le monde. A Versoix, c’est un élan “National”, si l’on peut dire, qui s’est mis en place, puisqu’une employée du restaurant du même nom a décidé d’organiser une collecte. Amélie Godin, c’est son nom, n’a pas de lien particulier avec les deux pays touchés par cette tragédie : “Nous nous sommes simplement dits que nous pouvions faire quelque chose“, explique-t-elle.

En quelques jours, la collecte a dépassé toutes les attentes, les habitants se présentant à la porte de l’établissement les bras remplis de vêtements. Au total, plus de 500 kilos d’habits ont été récoltés, ainsi que de l’argent (environ 1100 francs). Cette somme a permis d’acheter de la nourriture et des médicaments (des pansements, des biberons pour des enfants et du désinfectant, entre autres).

Tous ces dons ont été déposés dans un centre de collecte à Meyrin. Cependant, l’ambassade de Turquie a fait savoir qu’elle refusait les vêtements usagés, explique la jeune femme. “Apparemment à cause des maladies et du Covid. Les vêtements ne sont pas considérés comme une première nécessité”, ont-ils fait savoir. “Ce dont ils ont besoin, ce sont des médicaments et de la nourriture”.

Que faire alors avec ces vêtements ? “Nous avons été contactés par une personne privée qui part dimanche prochain en Turquie avec un camion rempli d’une bonne partie des habits“. Pour le moment, la collecte est stoppée afin de faire le point sur la situation. Le personnel du restaurant “Le national” se tient prêt pour continuer son action dès que de nouvelles informations lui parviendront sur la façon d’aider les victimes.

error: Alert: Content selection is disabled!!