L’EMS Bon-Séjour à Versoix face à la deuxième vague

Avec plus d’une dizaine de résidents décédés en mars et avril dernier, l’EMS Bon-Séjour a payé un lourd tribu au Coronavirus. Comment la direction de cet établissement s’est-elle préparée à la nouvelle vague de la pandémie ? Réponse avec Alain Charbonnier, son directeur. Alain Charbonnier, directeur de l’EMS Bon-Séjour, à Versoix.Nous sommes en plein dans la deuxième vague de la pandémie.
Pour accéder à cet article, vous devez être Abonné.