Alan Roura franchit le Cap Horn

Alan Roura joint il y a quelques heures par la direction de la course.

Le benjamin de la neuvième édition du Vendée Globe a franchi, ce lundi, le dernier des trois caps de son tour du monde en solitaire, en 15ème position et après 63 jours 23 heures et 41 minutes de mer. Soient 21 jours 4 heures et 48 minutes pour traverser l’océan Pacifique. 

Le marin, qui a enchaîné les déconvenues techniques ces dernières semaines, s’accroche aux petites victoires qui se trouvent sur sa route. « Je sais que le cap Horn n’ouvre pas tout de suite sur la délivrance, explique-t-il sur son site internet, mais qu’est-ce que je suis heureux de passer ce caillou pour la deuxième fois ! Je crois que je prends aussi la mesure que, devenir double cap-Hornier à mon âge, ce n’est pas rien non plus… Je suis déçu de ma course, mais bien fier de moi malgré tout ! »

Alan Roura a clairement mis sa course entre parenthèses victime de sa quille bloquée dans l’axe depuis ses avaries de vérin hydraulique : « J’ai décidé de profiter de chaque petite victoire, et celle d’aujourd’hui en est une sacrément belle. »


Le site internet d’Alan Roura : https://www.lafabriquesailingteam.ch/

D’autres informations sur le Vendée Globe : https://televersoix.ch/alan-roura-invite-du-vendee-live/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *