Genève: Le projet de décharge bio-active mis en sommeil

Le département de l'environnement, des transports et de l’agriculture a sorti un communiqué de presse pour annoncer que le processus de recherche de sites pour la décharge bio-active pour les mâchefers est interrompu. Les explications de Luc Barthassat, conseiller d'Etat chargé du département de l'environnement des transports et de l'agriculture.
Collex-Bossy Décharge Bio-active Satigny Versoix
26 Avr 2018

Répondre